Maquillage guerrier viking : entre mythe et réalité

Plongeons dans le mystère du maquillage viking, une pratique ancestrale qui continue de fasciner et de susciter des débats entre les historiens et les passionnés de la culture nordique. Au-delà de l’image du viking féroce et intrépide, se cache-t-il une tradition de maquillage guerrier, ou sommes-nous simplement en présence d’un mythe moderne ?

Les vikings portaient-ils du maquillage ?

Lorsque l’on pense aux vikings, l’image d’hommes barbus et robustes, parés pour la bataille, vient souvent à l’esprit. Mais que savons-nous réellement de leur utilisation du maquillage ? L’archéologie et les récits historiques nous offrent des indices intrigants.

Image contemporaine du viking maquillé

Dans l’imaginaire collectif, l’idée du viking arborant un visage orné de motifs guerriers est répandue. Cependant, cette image est souvent influencée par des représentations modernes et des interprétations artistiques plutôt que par des preuves tangibles. Des figures populaires de la culture pop, comme Lagertha de la série télévisée “Vikings” ou le personnage de jeu vidéo Eivor dans “Assassin’s Creed Valhalla”, ont contribué à populariser cette représentation du viking maquillé, renforçant ainsi son image dans l’imaginaire contemporain.

Eivor, le personnage incarné dans le jeu 'Assassin's Creed Valhalla"
Lagertha, la guerrière au centre de la série "Vikings"

Le maquillage des yeux

Un récit du voyageur arabe Ibrahim Al-Tartushi au Xe siècle décrit des hommes et des femmes nordiques utilisant du khôl pour souligner leurs yeux, suggérant une certaine forme de maquillage. Lors de ses voyages à travers les régions nordiques, Al-Tartushi a observé avec émerveillement les habitudes cosmétiques des habitants, notant que même les hommes se livraient à cette pratique.

Sur les marchés animés de villes comme Hedeby, les hommes et les femmes nordiques se paraient de khôl pour accentuer leurs traits, créant ainsi un contraste saisissant avec la rudesse de leur environnement.

Le célèbre maquillage de Floki, le constructeur de bateau de la série "Vikings"

Le maquillage du visage

Des découvertes archéologiques, comme les restes d’une femme viking richement parée de maquillage à Fyrkat en 980, indiquent également une utilisation du maquillage chez certains membres de la société viking. Ces trouvailles révèlent un aspect souvent négligé de la vie quotidienne des vikings.

Comment était constitué le maquillage viking ?

Explorer la composition et les techniques du maquillage viking nous plonge dans un monde de couleurs et de matériaux intrigants.

Les couleurs utilisées

Le maquillage viking incluait souvent des teintes sombres comme le noir, facilement accessible et économique.

Cependant, des matériaux plus exotiques tels que le cuivre oxydé, la chrysocolle, la malachite, le plomb, les cendres, l’ocre ou encore les amandes brûlées étaient également utilisés pour créer des couleurs plus vibrantes et recherchées. Ces matériaux rares étaient souvent importés de régions lointaines, témoignant de la complexité des réseaux commerciaux vikings et de leur désir d’incorporer des éléments exotiques dans leur quotidien.

Différents matériaux, souvent importés, servaient à fabriquer les différents pigments

Pourquoi les vikings se maquillaient-ils ?

Les motivations derrière l’utilisation du maquillage chez les vikings restent sujettes à débat, mais plusieurs théories intéressantes émergent.

La théorie du maquillage des guerriers vikings

Certains historiens suggèrent que le maquillage guerrier viking avait un objectif stratégique, intimidant leurs ennemis sur le champ de bataille. Les dessins complexes autour des yeux pouvaient accentuer l’expression faciale, ajoutant une aura de férocité aux combattants nordiques.

Un guerrier viking intimide ses ennemis au combat
Harald, de la série "Vikings"

Bien que les tatouages aux visages n'aient probablement pas été réellement pratiqués : des motifs maquillés sont probables

La théorie du maquillage viking pour repousser les mauvais esprits

Une autre interprétation plus spirituelle suggère que le maquillage était utilisé pour repousser les mauvais esprits et obtenir la faveur des dieux avant un conflit. Les motifs et les couleurs spécifiques pouvaient avoir des significations symboliques profondes, offrant une protection spirituelle aux combattants.

La théorie du maquillage vu comme un choix esthétique

Enfin, certains chercheurs soutiennent que le maquillage viking était également une expression de l’esthétique personnelle, permettant aux individus de se démarquer au sein de leur communauté et de projeter une image de puissance et de prestige.

Conclusion

Le maquillage guerrier viking demeure un sujet fascinant, mêlant histoire, archéologie et mythologie nordique. Alors que nous continuons à explorer les mystères de cette pratique ancienne, une chose est certaine : le maquillage viking était bien plus qu’une simple question de beauté – c’était une forme d’expression culturelle et peut-être même une arme psychologique sur les champs de bataille scandinaves.

En explorant les racines de cette tradition à travers les récits historiques et les découvertes archéologiques, nous découvrons un aspect méconnu de la vie quotidienne des vikings, révélant les nuances subtiles de leur culture et de leur identité. Alors que nous nous plongeons dans les mystères du passé, le maquillage guerrier viking continue de captiver notre imagination, nous invitant à réfléchir sur la complexité de la civilisation nordique et sur la richesse de son héritage.

Un grand merci à l’équipe d’experts de Scandification.com pour les informations précises qu’ils ont pu compiler !

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *